Vous savez comment nous sommes tous : nomades et organisateurs. Ceux qui partent en tourisme fluvial, ou avec juste un sac, se posent tous la même question : lorsqu’on n’est pas dans un hôtel ou chez des amis, comment recharger le portable, les piles de l’appareil photo, etc… la liste est longue.
Réponse : avec des chargeurs qui se branchent aussi sur la prise allume-cigare de l’engin qui vous véhicule (auto ou bateau), ou mieux, avec un chargeur de piles solaire.
Ne vous moquez pas, ça existe !
C’est en cherchant sur internet ce type de matériel que je suis tombé sur www.ruedespiles.com…
Surprise.
J’ai rarement vu autant de bonnes idées lumineuses dans un espace aussi réduit.
De la batterie pour appareil photo à la bonne vieille pile rechargeable, de la mini-torche qu’on met dans le sac ou dans la poche à la Maglite de 46 cm, des piles qui restent chargées pendant un an quand on ne s’en sert pas (ou record) au chargeur solaire Watt & Co dont je parlais plus haut, voilà une nouvelle caverne d’Ali Baba, plus électrique, mais tout autant merveilleuse !

On y trouve bien entendu quelques trésors, comme cet adaptateur téléphonique universel qui permet de se connecter à l’internet depuis le monde entier, ou encore ce projecteur halogène longue portée (500m quand même…) indispensable aux amoureux des camping-cars et des bateaux.
Question : quand la pile bouton de votre balance/ montre/ radio/ calculette/ etc tombe en rade, comment faites-vous, d’habitude ?…