La visite virtuelle démarre en cliquant sur le titre ou sur les vignettes…

Au centre d’Amsterdam, ancré au bord de l’Amstel, sur un petit quai pavé et ensoleillé, l’hôtel EUREKA ressemble à une chanson romantique. Tous les jours, un grand héron cendré, œil jaune et plumet au vent, vient quémander quelques bouts de fromage, en évitant d’être trop près de Moréno. Moréno, c’est le chat de l’hôtel. Dure vie que la sienne : la plupart du temps, il guette le héron, en faisant des souhaits… mais le héron est un peu grand pour lui. Alors, Moréno retourne à sa sieste, dans un rayon de soleil près de la bibliothèque ou lové au sein de l’un des fauteuils de velours rouge, mais il ne perd pas espoir…
Il faut dire que le salon de l’Hôtel ne ressemble à aucun autre. Vous y croiserez certes des voyageurs de tous les pays qui, tout comme vous cherchent ce luxe inouï des relations humaines. Mais, seul, vous pourrez aussi bien un instant vous approprier la salle, les meubles de bois anciens qui sentent bon la cire, les livres, les objets hétéroclites les plus variés, et pourquoi pas, vous offrir un petit verre de la cave à alcools. Vous pourrez même surfer sur l’IMac blanc grand écran, histoire de rester connecter avec le monde ou de visionner vos photos du jour…

Lorsque le thermomètre avoisine le zéro, après une bonne journée de visite et de lèche-vitrine, aller s’asseoir autour de l’une des tables rondes, accompagné d’un bon thé chaud, d’une part de gâteau aux pommes et d’un bouquin sorti de la bibliothèque, baigné par la stéréo et Mozart, c’est un plaisir rare réservé aux initiés.
Dans les chambres, pendant les douceurs printanières ou aux chaleurs d’été, ouvrir sa fenêtre et laisser ses yeux musarder le long de l’Amstel en écoutant la ville, en bas, c’est un autre bonheur. On s’y repose au calme dans les grands lits douillets, on y prépare ses visites, on efface sous la douche les fatigues du jour, on y fait son courrier, et on attend le soir.
Car, à la nuit, Amsterdam prend une autre vie. Les vieux pignons s’éclairent, les reflets d’or de l’Amstel peignent une autre ville. Celle de Rembrandt et de l’âge d’or, des cafés bruns et des restaurants intimes. Celle des fêtes joyeuses et des éclats de rire.
Amsterdam est sourire… Amsterdam est bienvenue.

Hôtel EUREKA
's Gravelandseveer 3-4
1011 KM Amsterdam
Tel. +31(0)20 624 6607

Texte & photos: JF Macaigne

Retour à la page précédente
[Accueil][Sommaire][Reportages][Caraïbes][Europe][Méditérannée][Océan Indien][Plan du site]