Saint-Valentin à Venise   Jean-François Macaigne 

Cliquez dans l'image pour accéder aux 66 photos du diaporama

Je fais partie de ceux à qui Venise manque, parfois, et notamment lorsqu’arrive la St Valentin. Il n’existe pas de ville plus romantique que la belle italienne assoupie au-dessus de ses eaux vertes. Prendre un traghetto me manque. Comme ça, juste pour le plaisir. Traverser le Grand Canal, aller de l’autre côté, faire quelques pas et revenir, pour le plaisir de changer de rive et d’admirer le geste si beau du gondolier avec sa rame, de s’enivrer des yeux des courbes sensuelles de la forcole, cette sculpture de bois, point central du bateau, tout cela me manque. Et aussi…
…Voir surgir un vaporetto bondé de sous l’arche blanche du pont du Rialto, contempler de longues minutes les petits lions pensifs du balcon de Ca’ d’Oro, rêver sous les arcades malodorantes du marché aux poissons, attraper le regard d’une statue, écouter les carillons des églises sonner l’heure, flâner le long d’un quai, gaver ses yeux de petits ponts, de reflets ocres dans l’eau bleue, des mille petits détails que l’on emporte avec soi en espérant les garder toujours…
Venise est ainsi, éternellement baroque, belle, outrageuse, sordide et humaine à la fois. Elle regorge de détours, de coins d’immeubles où le paysage change, de beauté, d’ors, de rouges et de bleus, d’insolite, et de pigeons envahissants sans lesquels les toits de tuiles au couchant ne seraient que des toits et plus des palettes vivantes où s’estompent les bruits de la rue.
Venise est belle comme un tableau dans lequel on a envie d’entrer pour s’y perdre. Une porte vers un ailleurs rêvé dans une autre vie que la sienne.
Bonne St Valentin !
St Valentin à Venise

 

Texte & photos: Jean-François Macaigne

 

  Voir aussi : Venise en automne - Escapade à Venise - Venise pour les amoureux - La Lagune - Burano - L'Arsenal - Les adresses...
 
[Accueil][Sommaire][Reportages][Caraïbes][Europe][Méditérannée][Océan Indien][Plan du site]